Bonjour, j’ai décidé de refaire

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bbc

Bonjour, j’ai décidé de refaireBonjour, j’ai décidé de refaire un nouveau carnet.Je ne prenais pas soin de l’autre et ne m’investissais pas assez.J’ai décidé de prends un nouveau départ et de ne plus rien lâcher.J’ai donc 25 ans et cela fait maintenant depuis l’adolescence que je suis porno dépendant (10 ans donc), comme beaucoup de monde ici. Au lycée, mes amis et moi nous nous échangions des films sur VHS pour le délire. Puis petit à petit on cherchait à en avoir (et en voir) toujours plus. Certains dérobaient les vhs des grands frères, d’autres enregistraient sur canal +. Puis internet est arrivé dans quasiment tous les foyers et j’ai eu mon premier ordinateur. L’ordinateur était placé dans ma chambre, sans contrôle (puisque les parents n’y connaissaient rien). A ce moment, il n’y avait plus de limites. Je passais à peu près 1 à 2h par soirée à visionner du porno et… à me masturber. A l’époque je trouvais ça “normal” et cela ne me gênait pas outre mesure. Surtout que tous mes amis faisaient de même et ils était fréquent d’échanger entre nous nos nouvelles découvertes (nouveaux sites, nouvelles pratiques, nouvelles “niches”, etc.). A côté de cela j’étais un garçon très introverti et mal dans sa peau.Lorsque je suis allé à la fac et j’ai du aménager dans un nouvel appartement pour mes études. Je n’avais pas internet dans cet appartement ce qui faisait que la semaine je n’avais plus accès au porno. Je retrouvais istanbul escort le porno que lorsque je rentrais chez mes parents les week-end. Cette nouvelle situation me fit remarquer que je passais un peu ma vie dessus et que les week-end : le manque devenait immense. Mais bref, cela ne changea en rien mes habitudes et lorsque je retournais chez mes parents le week-end je recommençais les sessions de visionnage. Sauf qu’elles avaient bcp augmentées en durée car je n’avais que le week-end pour en “profiter”.Avec le porno je me suis totalement renfermé sur moi-même. Tellement que j’ai coupé les ponts avec tout le monde et que j’ai raté ma deuxième année de fac. J’ai donc redoublé et je me suis pris un nouvel appartement. Il était plus spacieux mais surtout avait une connexion internet et j’ai pu y mettre un PC. A partir de là, le porno a été un véritable refuge contre la solitude. Dès que je mettais les pieds dans cet appartement ce n’était uniquement pour passer des heures et des heures entières devant le porno à me masturber. Entre 3h et 5h par jour. Autant dire des soirées entières à mater… Pire, il fallait ajouter à cela le fait que dès que je me réveillais c’était un réflexe de mater du porno…Et plus le temps allait… et plus les recherches tournaient aux pratiques violentes, dégradantes, etc. car le reste ne faisait plus d’effet avec l’accoutumance… avcılar escort Les visionnages du début ne me faisaient plus aucun effet et il fallait toujours plus.Bref, les années sont passées, petit à petit je me suis rendu compte que qq chose clochait : j’ai fait quelques tentatives de sevrage mais à ce jour je n’ai jamais dépassé 4 jours consécutifs. Le porno qui m’avait aidé à “lutter” contre la solitude en est aujourd’hui la cause la plus profonde. Je finis mes études à la fin du mois et le mois prochain je serai en stage. Je ne veux pas foirer mon entrée dans la vie active et c’est pourquoi je me bats.J’ai pris la journée pour bien étudier tous les articles de ce site.J’ai suivi les conseils et ci-dessous se trouve la liste de ce que le porno m’a enlevé :- Je suis passé à côté de belles rencontres- Je suis passé à côté de relations amoureuses sincères et épanouies- Je suis passé à côté de relations amicales qui auraient pu être de qualité- J’ai perdu des personnes que j’appréciais et qui m’appréciaient beaucoup mais qui ont finis par s’éloigner quand j’ai commencé à me renfermer sur moi-même- J’ai l’impression de stagner dans ma vie- Je suis creux, je n’ai pas grand-chose à dire et à partager comme c’est ma seule occupation (en dehors des études)- J’ai perdu mon ouverture d’esprit- Je n’ai aucune assurance dans la vie de tous les jours et encore moins face à la gente féminine- şirinevler escort Je me suis renfermé et je suis devenu de plus en plus solitaire et replié sur moi-même- J’ai perdu énormément de temps, cela se chiffre en années- Je n’ai plus mon esprit créatif, les pensées que j’ai finissent toujours par aboutir sur du pornographique- Je n’ai plus autant de mémoire qu’avant et j’ai énormément de difficultés à rester concentré- J’ai perdu mon esprit vif et incisif pour retrouver un esprit fait en guimauve et mollasson- La procrastination, le compromis, la couardise et la tiédeur dans mes actions font parties de ma vie- Je manque d’optimisme- Je me sens videCe n’est pas une liste exhaustive. Certains éléments se recoupent entre eux. Mais peu importe il n’est pas la peine de tergiverser la dessus indéfiniment. Plus la peine non plus de chercher des excuses ou quoi que ce soit. Simplement c’est un état des lieux général et c’est à partir de ce constat que je vais lutter contre la pornodépendance.Plus la peine de se voiler la face, c’est mon point de départ.Je vais maintenant suivre les 5 pas pour se sortir de la pornodépendance, cela me semble être une très bonne base pour commencer.Voilà, c’est un peu mon histoire, c’est peut être un peu décousu mais ça me fait un bien d’écrire tout ça.Jour sans porno : 1Jour sans MC : 1Bonne soirée.PS: si un modérateur pourrait supprimer mon ancien carnet merci. [Note de l’administrateur – je viens de voir que tu avais supprimé les messages de ton précédent carnet.MERCI DE NE PAS LE FAIRE… Les messages de ton carnet précédent t’auraient été utiles plus tard pour prendre conscience du chemin parcouru. C’est aussi irresspectueux vis à vis des membres qui avaient pris le temps de t’écrire…]

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir