Pris au piège

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Handjob

Pris au piègeJe suis julien j’adore le sexe . Regardez mes photos pour mieux vous imaginer. Quand je vivait chez mes parents j’allais discrètement renifler les culottes de ma soeur qui avait 18ans à l’époque, et moi 21.Un soir ou nos parents étaient sorti pour le week-end elle se prépare et se maquille alors je Lui demande :Tu sort ce soir ? En espérant qu’elle me dise oui pour que je prenne un peu du plaisir ! Non non mon copain viens passer la soirée ici.Dans ma tête je me dit dommage mais au moins j’aurai de quoi renifler demain ! Son copain arrive pendant que je suis dans ma chambre et j’attends qu’ils soient enfermé dans la leur pour sortir et en passant devant sa porte ou j’ai coller mon oreille je pouvais déjà entendre des bruits de sucion. Ma soeur est unen très jolie fille de 1m65 pour 50kg mince un petit 80b et de jolies fasses bien rebondis, brune yeux verts …Je les laisse tranquille et je vais manger. Les bruits sont de moins en moins discret et la il la baise c’est sûr ! Impossible de dormir avec ces images dans la tête !3h du mat j’en peu plus, je vais à sa porte j’écoute, pas un bruit, je rentre doucement et bingo son string est par terre au pieds du lit . Je le prends il est plein de traces blanches je vais bien m’amuser !De retour dans ma chambre je regarde ce fameux string rouge et la, oh les pervers, il semblerait qu’ils n’ai pas eu le temps de l’enlever, il est gaziemir escort plein de sperme ! Hummm quel mélange délicieux. Je me suis tellement masturber que j’en ai remis une couche ! Je m’endors aussitôt. Le lendemain 10h j’ouvre un oeil et je vois ma soeur le string à la main avec son copain… C’est quoi ça ?! Dit elle Je vais te expliquer lui dit je Son copain répond sèchementNon! Maintenant si tu veux pas que tes parents soient au courant de tes pratiques, tu nous appartient !J’attendais une réaction de ma soeur qui fit un petit sourire en coins… j’avais plus le choix…Mais soeur me ditIl t’as plu mon string ? Alors met le et montre nous tout ça. Je m exécute et elle dit attend je reviens.Pendant ce temps son copain à pu faire sa photo souvenir.Elle revient avec dans les bras une jupe ultra courte d’un déguisement à elle, des bas et un petit haut, le tout trop petit pour moi bien sur.Son copain me dit allé enfile ça et va nous faire le petit déjeuner. En effet c’est clairement trop petit ça me serre partout mais je ressent un truc bizarre, je crois que ça m’excite de me sentir femme. Mais en même temps je stresse face à la situation.J’espère qu’il va pas me demander de le sucer ou autre trucs crade, j’aime les femmes et je ne suis pas gay, et pourtant…Je part donc préparer le petit déjeuner avec mon string qui me frotte l’anus à chaque pas gaziemir escort bayan que je fait. Le petit déjeuner est prêt je pose tout sur un plateau et leur amène dans le salon.Mon beau frère est dans le canapé en caleçon bien moulant et ma soeur doit être dans sa chambre. Mon regard se porte directement sur la bosse sur son caleçon, j’ai même bloquer dessus pendant 3secondes environ quand je remonte la tête il me regardais droit dans les yeux et me fait un petit sourire en coin. Je suis très mal à l’aise mais il ne fait pas cas. Il me dit va chercher ta soeur elle se prépare dans sa chambre.J’y vais, je tape à sa porte Oui!!! Quand j’entre elle était en culotte tanga bleu magnifique soins nues en train de se maquiller devant son miroir. -Le petit déjeuner est servi -j’arrive, après ça sera à ton tour de te faire belle, va te raser et n’oublie pas les dessous de bras et le cul.Je m exécute car j’avoue que la situation commence à m’excité. Je fini de me raser et retourne au salon. Ma soeur est habillée elle sort chercher à manger pour midi. Je me retrouve seul avec lui…Une fois parti il m ordonne d’aller ranger la chambre à ma soeur.Je commence à ranger et la porte se ferme je me retourne il est là et me dit de venir se mettre à genoux devant lui. Vu le ton pris je le fais direct.Aller fait moi plaisir un peu montre moi si tu est autant bonne escort gaziemir que ta soeur. Dit ilNon plutôt mourir je ne suis pas gay !! Et la j’ai rien vu arriver il m’as mis une claque très violente ! Je crois que je n’ai plus le choix.Je baisse son caleçon, la une odeur de vieille pisse mélanger au sperme envahi mes narines. Je bran le sa bite toute molle doucement en espérant que ma soeur re vienne et le stop.Mais ça ne lui convient pas, il me remet une grosse claque et me ditSuce moi vite et fait moi jouira sinon ton cul va prendre très très cher ! Je le met alors directement dans ma bouche, beurk c’est dégoûtant. Je fait des va et viens avec ma bouche je le sent grossir dans ma bouche et je me rends compte que je commence à être serrer dans mon string, merde je bande !!Il faut surtout pas qu’il voit que ça m’excite ! Mais finalement ça commence à ne plus me déranger. Je bave sur sa grosse bite bien dure et le branle avec ma main.je lavale presque en entier j’ai envi de goûter son sperme.C’est bon t’inquiète as ce qu’il faut ? Dit il Et j’entends oui ça devrait le faire.je tourne la tête et vois un jeune en train de filmer par la fenêtre. Sûrement un ami à lui. Il s’approche en enjambant la fenêtre et mon beau frère lui dit va y elle est à toi.Je avais tellement peur et tellement déçu de pas avoir eu de sperme que je lui ai presque sauté sur la bite ! Je l ai sucer directement elle était encore meilleure, totalement différente en goût et cà n’as pas tardé au bout de quelques minutes j’ai senti dans ma bouche ses gilles de sperme au fond de ma gorgé. Il a bien aimé et mas remercier. Moi j’ai failli vomir ! Puis il est parti rejoindre mon beau frère…C’était génial !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Pardon mon cher Alex

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

Pardon mon cher AlexMon cher Alex voilà enfin les beaux jours mais hélas tu fais beaucoup de déplacements et de ce fait ton absence se fait sentir car tu ne peux immortaliser mes coquineries.Effectivement malgré ton absence avec ce beau temps je suis allée à la gravière plusieurs fois juste pour prendre le soleil détente et lecture.Mais très vite repérée par quelques habitués des lieux et quelques nouveaux venus dans notre coin habituel, ou quand j’ai installé ma natte de plage il n’y avait personne, je retire ma petite robe orange et hop me voilà nue enfin presque je n’ai plus que mes talons rouge, ma chaîne de taille et mon bijoux anal.Après à peine 10 minutes je fût entourée de braves hommes curieux de voire mes fesses bijoutées et voilà j’avais déjà une bonne dizaine de mâles qui venaient s’installer à mes côtés.La situation ne me déplaisant pas bien au contraire je me passa de l’huile sur le corps sans me gêner de bien me cambrer afin de me masser jusqu’aux cheville alors que j’étais debout voilà ils pouvaient déjà admirer mon bijoux ainsi présenté; certains très dévoués me proposaient même délicatement de l’aide pour me passer mon huile solaire.Rassure toi mon chéri tu me connais j’ai réfuté leur gentille proposition car j’étais venue prendre et oui prendre le soleil et bouquiner,j’ai donc sorti mon bouquin et me suis installée sur le ventre une jambes relevée et les cuisses légèrement ouverte.environ 20 minutes de lecture et j’avais déjà chaud et la je me dis mais enfin Lisa queue* ce passe t’il je sentais mon entre cuisse s’humidifier était ce réellement cette karşıyaka escort chaleur qui me faisait suinter ou est ce toutes ses queues déjà bien raidies pour certaine et ses mains qui astiquait les hampes de leur détenteur respectif.je m’aspergeait le corps avec de le brumisateur ah enfin le coup de chaleur passa, c’était donc bien le soleil le responsable ouf j’étais soulagée.je posais donc mon bouquin et me retourna sur le dos cuisses relevées et ouverte;mes yeux cachés par mes lunettes à présent j’admirais ces messieurs m’admirer et se masturber hum je sentais l’excitation monter et mon bas ventre réclamait des caresses à présent mes cuisses étaient totalement ouverte et ma vulve baillant laissait voir mon orifice et mon clitoris déjà gonflé trahissait mon désir de jeux sexuels.Ces messieurs pas nés de la dernière pluie l’avaient bien remarqué et oui j’avais qu’une envie la à présent à peine 45 minutes après mon arrivée à la gravière, j’avais cette envie de toucher masser caresser et sucer ces queues;mais je résista et faisait languir ces messieurs en leur offrant un spectacle de masturbation féminine je massais mon clitoris et fouillait ma vulve devant eux la offerte allongée sur le dos m’abandonnant sur la plage eux debout pour certains et d’autres agenouillée à quelques centimètres de mon entrecuisses je sorti mon gode et le suça avant de l’introduire la rapidité et la facilité dont il pénétra en moi jusqu’à son extrémité fut déconcertante pour ceux qui ne me connaissaient pas mais ceux du groupe qui avaient déjà eu l’honneur de me karşıyaka escort bayan visiter comme le faisait le gode savaient et patientaient sagement en s’astiquant.je sentais ma source se déclencher tout naturellement et je ne pouvait pas ou plus du tout dissimuler mon envie de queues le gode retiré voilà les mains commencèrent à se poser sur mon corps hum mes seins mes cuisses mon intimité étaient à présent livrés, massés et caressés puis fouillés.Ohlala j’étais en extase et très excitée tout comme certains car le l’attroupement avait pris de l’ampleur je pense qu’à présent ils y avait une bonne vingtaines de gaillards autour de moi toutes ces queues raidies et souhaitant toutes une faveur je ne pu résister plus longtemps agenouillée au milieu de la troupe qui m’encerclait tel des gardes du corps qui protège une personnalité tous étaient près à tirer les fusils chargés et prêt à envoyer des rafales de jus.voilà à genoux la devant je tripotais et massais leur queues oups certaines giclaient déjà après quelques aller retour de mes mains sur leur hampe.toujours à genoux je pris une queue en bouche des mains fouillaient ma vulve et d’autres caressaient mon corps alors que ma bouche s’appliquait sur une superbe queue lisse et de belle taille d’autres m’effleuraient le visage pour me montrer leur impatiente je libéra donc celui qui m’enfournait la bouche pour en sucer plusieurs à tour de rôle la encore ça explosa et certaines encore 5 ou 6 se vidaient de leur contenu épais et onctueux.un coquin s’allongea sous ma vulve hum salaud sans escort karşıyaka demander mais je le laissa aisément faire à cheval sur sa bouche je continuais à pomper et invité les plus timides et presque débutant je dirais à s’approcher un peu plus je du même invité les plus anciens et vicieux à faciliter le passage et fit signe à beau jeune mâle 25 ans à vu d’œil repéré lorsque je m’étais installée et que de suite je m’étais retrouvée entourée.hum voilà enfin je le tenais cette belle jeune queue étais enfin dans ma bouche ma langue titillait son gland et son frein puis je l’engloutissais jusqu’à la base qui pourtant était à environ 20 cm de ce gland épais qui remplissait bien ma bouche détail je n’ai pas mesuré je dis 20 cm juste par expérience puis ma bouche allait et venait sur cette hampe tendue alors que mon lécheur s’abreuvait abondamment de ma source je sentais les spasmes venir m’envahir le bas de ventre et l’entrecuisses alors je pompais et pompais mon petit nouveau qui j’en suis sur était en extase étant donné les râles qu’il laissait échapper hum je sentais le membre saccader sous l’effet de ma langue qui à nouveau lui titillait le gland hum ça commençait à perler au bout.du coup je ralentissais et stoppa ce délicieux massage buccal car vraiment mon entrecuisses avait besoin de plus que cette langue qui pourtant s’en occupait remarquablement alors je m’extirpa de ma posture de chevauchée fantastique hélas mon lécheur fût très déçut et je tendu une capote à ce jeune mâle que j’avais failli faire venir en ma bouche ce qui en l’occurrence ne m’aurait pas déplu mais je le voulait absolument en moi.voilà son membre recouvert de cette couche protectrice je le fit allonger et m’empala sur son pieux alors que pour remercier mon lécheur je le fit placer devant moi debout et le pompa Le récit est assez long il faudra donc patienter un peu pour avoir toute l’histoire

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

PAID to SCREW HIS WIFE Part 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

PAID to SCREW HIS WIFE Part 2As I recuperated from fucking Mr Mustaf,s lovely younger wife Rhia with a refreshing bourbon and coke on the rocks he now knelt between Rhia,s legs and started to lick her pussy which was still oozing my heavy cock cream and at my younger age then it Didn,t take long to get me hard again. But he Didn,t finish her off “Okay Joe. My wife,s ready for more fucking. Earn your fee?” He encouraged me, Rhia smiling sexily with her legs akimbo so I moved to the bed and easily entered her juicy slit again. It Wasn,t such a frantic fuck as that first time and Rhia seemed to enjoy that even more, moving her pelvis against me, squeezing my cock with her inner muscles and groaning softly, breathing in short pants. I was amazed with this woman who seemed even more passionate at fucking as my Sarah, striving to make my pleasure hers as well. And all the while her husband suckled her big titties in turn which seemed to make her even hotter. As Rhia seemed bent on making it more enjoyable this time I tried to pace my fucking going slow for a while, then speeding up, now and then buca escort really plumbing deep giving her every inch of my seven plus thick inches of Male meat. “Oh Come on Joe! Make Me Cum?” Rhia finally growled. Who am I to disappoint such a sexy lady, my cock now stabbing her with long deep thrusts as my heavy load exploded deep in her womb quickly filling her and overflowing onto the bed sheets. All good things eventually end and sadly I at last withdrew my cock and lay back beside her. In amazement I watched as Rhia,s husband leaned over and began to squeeze the last of my semen out and lick the remaining cum from my cock, then satisfied he,d drained it all he used his tongue to vacuum it out of his well fucked wife,s quim! WOW! All this and getting paid for it as well. Afterwards we all had another drink and caught a few hours sleep before ordering a nourishing breakfast. I thought they were finished with me, but they weren,t. Rested a bit now Rhia took a shower with me while her husband watched the news on tv as he drank a cup of strong coffee. Clean, dry and both buca escort bayan of us very naked we rejoined her husband though he continued to watch the tv news coverage in his dressing gown. Rhia sat in a comfortable arm chair opposite me while munching an apple and sipping coffee whilst I nibbled a slice of toast washed down with coffee. “Have you got some fresh Cock Cream for my coffee?” Rhia suddenly asked me. “I suppose so.” At the mention my cock had responded by stiffening and soon she was sucking and massaging me till I was ready to cum then held my cock over her cup,so it spurted in her coffee. Rhia mixed it with a tea spoon and then drank the rest in one gulp. “Mmmmm So Sweet your cum is!” Smiling she gave me a passionate kiss. There was a sure way to get my dick ready again so as her hubby watched the tv and us I went to work with my talented tongue, fingers and mouth on her magnificent pussy till she was running with fresh juices and delighted when I slipped back in to fuck her. Sadly all good things Do come to an end and then it Was time to go home escort buca as the Mustafa had a meeting to attend at the Lebanese Consulate and my “extra shift” had come to an end. A very grateful Mr Mustafa counted out five fifty pound notes and thanked me. “Perhaps we can repeat this again some time?” He suggested. “It won,t be for a few months as Rhia and I must travel to Washington next week and back to Beirut the week after that. Perhaps in a month when we,re back in London.” He smiled. “I hope it,s not too long. Rhia is a fantastic woman and if I Wasn,t so broke I,d have paid you for the chance to make love to her.” “Thank You Joe. I assure you the pleasure was ours. Salaam alekim!” “Alekim Salaam and ShukranI” I used the few Arabic words I knew. Sadly we could not repeat the night as I was moved from that hotel to an office block through no fault of my own. My security company were underbid when the contract came up for renewal and as I,d had bad reports on what it was like working for the company that won the hotel contract I decided “The Devil You Know” a Wise decision in the end as that company went into liquidation in less than a year and my company Wasn,t interested in rebidding. Bit sad as I often wonder what happened to Mr “Mustafa” and Rhia. Still the office block I ended up at threw up new sexy experiences but that,s for another occasion!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

My Wife Changed

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

My Wife ChangedMy wife was very much conservative as she was a village girl and was very much shy regarding the sex. Many times she insisted not to getting naked even before me. However till date we are not having any k**. I am in teaching profession and my wife is a housewife. However, I got a better job opportunity in a big city of Karnataka and came here with only my wife last month. My wife was use to wear only saree in my home. But in this big city we saw most of the women wearing salwar suits, jeans top or long skirt tops. After seeing these womens wear, my wife told me one day with a great amount of shyness in her eyes that if she wear salwar suits here have I any objection or not. I was very much happy and told her that I will be very much happy to see her in any of the modern dresses. And I took her to market on next Saturday for buying some salwar suits for her. But unfortunately we did not get any choicable ready made one due to her somewhat disproportionate figure. We came home with great disappointment. Next Monday I discussed this problem with one of my new colleagues and he told that his wife is also had same type of problem so now she use to buy cut pieces and stitches them from tailor according to her body measurement. He also suggests me to do the same for my wife and also mentioned a tailor shop from where his wife uses to stitch her cloths. I thanked him and bought three cut pieces of salwar suits on that very day evening and went to the tailor shop along with my wife as there was a conference at our institute on next four days and I will have no time to spare in those next four days.We reached the shop at about 7:00 p.m. The shop was very big but it seems that she shop is in the verge of closing as we found only a tall and huge man closing almirahs and only his back was visible to us. No one else was there in the shop. We went to him and asked him. He turns around to face us and told us to just wail for a while and continuing to close the almirah. He was fair, aged of about 45-50, having thick beard and deep looking brown eyes. He was in a typical greenish Serwani Suit. He was also having some beautiful exotic perfume, which we both were appreciating. He told us with a smile in his face that he is Ahmed Khan, the owner of the shop and what can he do for us. I told him that my wife want to stitch three salwar suits for her. He looked towards my wife and told that we have to come on next day as he is closing the shop early on that day as all his workers went to the marriage ceremony of one of the worker. We were in great problem. I told him that I couldn’t come on next four days, as I will be very busy. He told me that I need not to come with my wife on next day only if my wife comes that will be sufficient for the purpose. I then told him that we are very new to this big city and so my wife cannot come alone. Then he told us to come after four days. We were disappointed. I told him that my wife is already very much disappointed as we could not find out any ready made one and she will be much more disappointed if the order is not placed today. He looked keenly to my wife again and told us that he can understand that it is very much tough to get a ready made salwar suit for my wife due to her figure but he cant help us. I requested him if he can take her measurement and take the order. My wife also requested him for the same with her tearful eyes due to shear frustration. The man looked towards us and said ok. He told us to wait there and also told us that he has to close the front door first otherwise some other customers can also come. Then he pulled down the shutter of his shop from inside and also closed all the almiras filled with womens dresses.Then he came with a measuring tape on his shoulder and a pad and pen in his hand. He asked for the suit pieces and measured their lengths. Then he told most casually to my wife “lengths of the pieces are ok madam now please remove your saree”. We both were very much shocked and exclaimed loudly “what?” The man understood our dilemma but coolly told my wife “if you don’t remove your saree how can I take the measurement for your salwar suits”. My wife was tuning red in shyness. He again told “look I don’t have time, remove it quickly otherwise you have to go”. My wife looked at me with helpless asking eyes. I consoled her “its ok niru, remove the saree and let him take your measurement. My wife started to remove her red lined black saree slowly. But the man held the pallu of the saree and removed it quickly. My wife became very much ashamed and covered her face with her hands. I was getting hot konak escort seeing my wife in only red blouse and black petticoat in front of a middle aged tailor.The tailor now started taking measurement from the back side of my wife and after taking some measurement he come in front of my wife and hold her hand to put them down. My wife resisted little bit but Mr. Khan put them down by applying little bit force. Then he started taking measurement of my wife’s front. When first time he touched my wife’s boobs for taking measurement she shivered and I found that she was biting her lower lips to hide her emotions. I don’t know whether it was due to embarrassment or excitement. But my thing was getting hard producing a noticeable bulge in front of my pant. Mr. Khan looked at me and noticing the bulge he smiled a little. I was very much embarrassed, as I understood that he caught me with the proof that I was getting turned on by seeing that he is touching my wife’s boobs. He continued to take measurement but making some sound as if he is disturbed. When I asked Mr. Khan about the cause he told ” Sir, your wife’s blouse is not at all a fitting one and it is necessary to remove it also” and just by telling this he started unbuttoning my wife’s red blouse. My wife was very much surprised and caught his hand just after opening two top hooks of her blouse and told, “no no you please stop him”. But I was in shear excitement and seeing this opportunity to full fill my long lasting desire of seeing her getting fucked by other man I simply told her ” niru, to get good stitched salwar suit you must allow Mr. Khan to take the measurement as per his wish, so don’t be shy and allow him to handle your body freely”. After hearing this, the aged muscular tailor freed his hand and quickly opened the remaining hooks reviling my wife’s heavy boobs with black bra on inside her red blouse. Mr. khan said “wow its very nice madam, I always like the dress combination of red blouse with black bra inside over fair boobs. My wife was in her eyes tightly closed in shyness as the tailor removed her blouse completely to make her stand with only bra on her upper part of the body. I was also amazed to see my conservative wife standing in front of a totally stranger middle-aged tailor. I also noted that Mr. khan is now also having a bulge in his pajama, which is clearly visible from top even if his upper part of pajama is covered with his kurta.I was very much surprised to see that without taking the measurement Mr. Khan is rubbing his hand over the bra covered boobs of my wife. Then he held my wife’s two hands and pulled her with him to wards a closed almirah. When they reached there he just pushed my wife on the closed door of the almirah and set my wife’s hands over her head. I was very much excited to see my wife in that condition with her hands stretched above her head clearly reviling his fair armpits with very small tinny black hairs on it as she shaved her armpits just four days before.The tailor then told my wife “madam, I should stitch a sleeveless salwar suit for you as you are having very attractive looking armpits”. He also added “and small tiny hairs like you have make women look more sexy than with a cleanly shaved armpits.” My wife became almost red in shyness by hearing these most erotic words. The tailor without giving her any more time said, “Let me see what body spray you use madam” and immediately I got very surprised to see Mr. Khan is sniffing my wife’s right armpit. I saw that my wife was breathing heavily. I understood that my wife is turning on. It is worthwhile to mention that my wife gets very much turned on when I lick her armpits. Mr. Khan said, “umm, madam your body spray is very exotic and I am happy to smell it”. My wife replied, “thanks, but your perfume is much better Mr. Khan”. I was surprised to hear that my wife is still maintaining curtsy even if in this condition. By hearing her words of appreciation Mr. Khan became bold and removed his kurta and banian and told to my wife “now madam you can enjoy more of my perfume” and moved his body almost on my wife. He was with lots of black and white hair on his chest. At that time I was not able to see my wife as huge body of Mr. Khan completely covered her from my eye site. I heard feeble moaning of my wife. Then Mr. Khan lift of his one hand above his head and I was surprised to find out what he is doing. But Mr. Khan answered my curiosity when he just turned a little bit to let me see what was happening there. I was shocked; my moth was wide open to see my conservative sati savitry wife was gaziemir escort intensely smelling the hairy armpit of the tailor with closed eyes. I saw that Mr. Khan was smiling by seeing my surprised condition. Then to create uneasier situation Mr. Khan told “its ok madam now you please let me take your measurement”. By his words my wife came back into sense and saw that I was viewing her shameless doings. She blushed vigorously and kept her eyes down. Then Mr. Khan took some measurement turned his face towards me. I saw a big bulge in front of his pajama. He smiled and called me “Sir will you please come here”. When I went nearer to them he just held bottom of the bra covered left boob of my wife Nirupama and said, “look sir, her bra is also not properly holding her boobs and to take proper measurement I must remove your wife’s bra”. And without wasting any time he opened the back hook of the black bra and tried to remove from the body of my wife. But my wife cached that in time by her right hand. She looked again to me with help less vision. But that time I was sure that my desire will be full filled very soon and signalled her to free her bra. She looked at me with a very surprised vision but left her bra in hands of Mr. Khan. Her vision indicated that she was very much stunned and shocked by my attitude. Then she closed her eyes and lift up both her hands over her head and supported them on closed door of the almirah. I was almost verge of burst by excitement and my super hard rod started paining inside my pant.I saw that now coolly Mr. Khan was taking measurement and also feeling the boobs of my own wife time to time by his hands by either rubbing or pushing them. I saw that my wife’s tits became erect and hard. Then he started to rub his tongue on one boobs. Niru my cute wife understood that she was going to loose her chastity (sacredness as an wife) on that day in front of her hubby and started to bite her lips again to control her emotions. Mr. Khan then started to lick the left armpit of my wife and I know that now it is done because she will not able to control any more. And just few seconds later my wife started moaning. Mr. Khan also realized that now my wife is fully in his control and I will also not resist him in fucking my wife. So he coolly kept his measuring tape over the desk and started kissing my wife on lips with simultaneously handling her both boobs. I saw that my wife also responding.He then gradually removed by wife’s petticoat and panty to make her complete nude. Then he started playing with her pubic hair. My wife muffled “oh no please release me, don’t do this to me”. But we both know that though her mind saying this but actually her body wanted not to be released. Mr. Khan said with a smile “its seems to be your wife is feeling shy because only she is nude among us, so to comfort her we must be nude also”. I also agreed with him and in no time we both men became also nude. O my god Mr. Khan was having a huge one. It is almost 9 inch long and very thick at its hairy root. Moreover, foreskin of his penis also removed and its bulbous tip is free to see. I scared by thinking that whether my wife will be able to take this inside her or not. But I know that it was point of no return for us. Mr. Khan then started fingering my wife’s hairy pussy and she started moaning loudly. Some time later Mr. Khan said “look here sir, she is ready for entry” I saw that he lifted up his index and middle finger in front of my eyes and both were glistening and well covered with my wife’s vaginal juice. Then he started chewing her right tit and lifted her up in his lap. I understood that this tailor Mr. Khan has good strength even in this age. He took her over a big table kept at one side of his shop and made my wife lye on her back. He then climbed over the table and again started licking my wife’s armpits and tits. My wife was moaning heavily with her eyes closed.Then Mr. Khan took right hand of my wife and put that on the tip of his huge dick. Initially my wife just held his dick tip but when she gradually moved her hand toward the root of his dick she just opened her eyes and her mouth become wide open in surprise when she saw Mr. Khan’s huge and thick dick. She exclaimed in fear “oh my god; I will not be able to take this” She told me “darling please stop him otherwise I will be dead if he inserts his thing in me. I was also have same type of fear and requested Mr. Khan not to fuck my wife. But Mr. Khan told me “sir it is not possible to leave your wife now without fucking her, and also you don’t try to resist me in izmir escort doing that”. He also said “it is better for your wife if you make your wife’s pussy more wet so that I can fuck her easily. I was just shocked to hear his words with such dominating confidence but I was also much turned on in anticipation of the event, which will full fill my long cherished dirty desire of seeing my wife getting fucked by other man. Then Mr. Khan moves over my wife and started to mall my wife’s boobs rigorously. Simultaneously Mr. Khan also started licking my wife’s armpits again. My wife started screaming and moaning too. I also went to the table, spread my wife’s legs wide open and started licking my wife’s juicy cunt. My wife was shivering heavily and became very much rest less. Her pussy was almost flowing with her juice. When I look up I saw that Mr. Khans huge and hard dick was hanging just two three inch above of my wife’s belly. I saw that her pussy also became dripping wet. So I just stretched my hand to hold Mr. Khan’s dick and pulled it on the entrance of my wife’s vagina. Mr. Khan smiled and thanked me. Then I leave my wife in the hand of that huge middle-aged unknown tailor with very large dick. I got a tool near the table and sat on that in nude condition to watch the show. Mr. Khan laughed and said to me “you will surely enjoy the show of your wife’s fucking and I can assure you that your wife will also get much pleasure from my dick. He then started kissing my lovely Niru in very passionate way and she also stated responding in matching way.I saw that Mr. Khans dick tip is just making it’s way. Suddenly, he holds my wife tight with both of his hands and pressed his lips also very tightly. Then in no time he gave a big push and half of his big dick went into my wife’s pussy. I saw my wife’s eyes were almost popped out in and then tears come out from them she was shivering heavily due to pain. She was trying to escape but Mr. Khan was too powerful to her. He just kept quite and continued to suck my wife’s lips. When he freed my wife mouth she almost screamed to me “please darling stop him otherwise I will surely die”. Mr. Khan smiled “No, my sweet lady you will not die but you will ask for my dick again and again after my first fuck”. He then again held her tightly and this time kept her mouth free but again gives a great push. My wife screamed loudly “Uiiiiii, Mai mar jaungiiiii, please noooooooo, please pull it out, uhhhhhhhh”. Tears come out again from her eyes. But this time Mr. Khan did not kept quite but started pumping my wife’s pussy in normal speed. Some time later I saw my wife’s tear was dried up and instead of screaming she started moaning. I started to masturbate but Mr. Khan asked me not to do so. He said, “Don’t waste your semen in air but wait for your wife’s fucked pussy to ejaculate in”. The Middle aged tailor gradually increased his speed of pumping and I saw that my wife’s body is twisting and twitching heavily. She also was moaning loudly. Suddenly she screamed “Ui mai margayee” and reached a huge orgasm with severe vibration of her body. Mr. Khan told me “look sir your cute wife is enjoying her orgasm under me”. Those erotic words did nothing but increased my excitement and hard on more and more. Then Mr. Khan announced, “Now it’s my turn” and stated giving big and quick thrusts in my wife’s love hole. In each and every thrust my wife was screaming. I requested “please don’t cum inside”. But Mr. Khan said in a commanding voice “No way man, I never wasted my semen outside” and continued his huge thrusts. Suddenly he gave a big thrust to embed his entire cock length in my wife’s pussy and I saw he was shivering with eyes closed. I know that now he is shooting his cum right inside of my wife’s unprotected pussy. After about a minute he moved himself up over my wife’s body. I saw with surprise that semen comes out from her pussy in small jet. I understood that not only Mr. Khan was huge or his dick but also he was able to pump in huge amount of sperm inside a pussy even in this age. Mr. Khan smiled and said “now sir it’s your turn”. I just jumped over Nirupama and pushed my hard dick right inside her just fucked pussy. The feeling was strange of having my dick inside my wife’s pussy freshly filled with other mans cum. It was very slippery and I just shoot my semen also inside my wife’s pussy only after giving 10-12 thrusts. When it’s over I saw Mr. Khan was standing beside the table with the measuring tape in his hand. He smiled at me and with a wink in right eye said, “Now will you please leave your wife so that I can complete the measurement of your wife’s body”.That’s all for this part. I will narrate how Mr. Khan again fucked my wife in more erotic way just after taking the measurement in the same day only we r couple staying in Whitefield Bangalore interest men who need to fuck my wife can comment

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Another visit to an adult book store

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Another visit to an adult book storeThat night I came back home from my office and found my sweet wife very aroused and excited. Her slut girlfriend Camilla had told her about a new adult book store at the other side of the town.During afternoon Ana had gone there with Camilla and my wife had seen long shelves with erotic books and magazines; porn movies, sex toys and sexy lingerie outfits. At the back of the local there were some secret cabins where visitors could spend their time on watching porn and even more. My sexy wife had just purchased a new dildo for her huge toy collection.But she was very excited as she told me we could go there one day…Next Friday I called her when I was on my way home and warned her she could be ready to go out and visit that infamous adult book store…When I arrived home Ana had taken a shower and she was naked in our bedroom putting on her make up. She smiled at me and asked what dress I would like she wore. Then I got to the dresser and took out a low cut black T-shirt. The fabric was thin enough for her large nipples to protrude through. She pulled the T shirt on and I told her not to wear any thong under her short skirt, fitting real tight on her round ass.I watched her round boobs swaying up and down when she was putting on the high heels. I imagined a huge black cock between her nice boobs, spurting sticky cum on her pretty face.We drove to the place and walked inside. There were five men shopping. My sensual babe was the only woman and all heads turned as we entered. I could feel their eyes scanning through Anita’s body all over. It was obvious that T shirt with her hard nipples well visible underneath had a strong influence konak escort on them. I could see lust on their faces. We both went directly to the shelves with dildos and vibrators…Then my sensual wife suggested me to watch some movies before buying another nice huge dildo.The stiletto heels made Anita’s ass wiggle in a nice and sexual way. We walked into one of the cabins and I selected a movie where a sexy blonde was being gang banged by three well hung black guys. I have to tell you that we have already had sharing my wife experience. We sat there on a very comfortable sofa, where we could totally relax. As we watched that movie, Ana kissed me and rubbed my dick. I knew she was getting turned on. I had seen this cabin had a nice glory hole on one of the walls. And I knew that one of those horny guys watching my wife’s hips sway so sexily, had entered already the adjacent cabin.I grabbed her hand and slowly moved it toward the glory hole. She broke the kiss and told me she was touching a fully hardened cock.As she rubbed and jerked the stranger’s cock, I played with her pussy lips. I knew she was turned on because they were becoming quite wet.Then I smiled and ordered her to get down on her knees and suck it…Anita complied and I could hear a gasp from the other room when her mouth engulfed the head of that strange cock. While she sucked, I pulled up her shirt and played with her hard nipples. Suddenly my sensual wife pulled the cock from her mouth and directed it at her boobs. Then a hot sticky stream of cum shot over her round tits…Ana continued to jerk it off until the stranger’s cock was totally spent.I ordered her to get gaziemir escort out and show her cum covered tits down the corridor.Anita obediently got on her feet and walked into the corridor. I watched as she walked up to one of the men who had just entered the corridor and told him that he would be next. Then she walked back into our booth again…After two seconds, I could see the next hard cock pushed through the hole. Soon Anita was on her knees again, sucking and licking that massive dick. After a few minutes I heard a groan next cabin again and a fresh load of cum was released on my sexy wife’s boobs.Ana told me she wanted to be fucked. She just put her T-shirt back on. The thin material just absorbed the wet sperm and her hard nipples pressed against the fabric. She went out and told the remaining three guys if they wanted some action, they could join us at home.I gave them our address and they followed us.Once at home, my sensual wife had the three guys naked around her body.Anita dropped to her knees and started suck on one, then the other. After getting their dicks well hardened, she got up and crawled onto the bed.The first guy crawled on the bed behind her, as Ana spread her ass cheeks with her hands, inviting him in. He quickly plunged his hard cock into her wet cunt and started fucking her doggy style. I could feel his crotch slapping against my sweet wife’s ass.Another guy knelt on the bed beside Ana so she could suck on his dick. Her mouth engulfed that cock and it slid in there every time she received a thrust from behind. They fucked in a rhythm and my nice slutty wife was being impaled on those two hard cocks. izmir escort The guy in her mouth came first and his warm semen made Ana gag on his dick. She managed to swallow it all…A couple of minutes later the guy in her pussy arched his back and grunted loud, grabbing Ana’s round hips and filling her wet cunt with hot spunk.The third guy, who had been just watching the action, lost no time in crawling up behind her and shoving his own hard cock into my wife’s already filled cunt. His cock was the thickest of all of them and my sexy wife gasped when she felt the rough intrusion, although her nice cunt had been already stretched enough from her previous fucking.Ana looked at me and then she closed her eyes, focused totally on the pleasure that her hungry cunt was receiving. I moved closer to the bed and grabbed my wife by her hair, pushing her face towards my hardened cock. Ana opened her mouth and I just pushed her head down until she had taken my entire dick to my balls. She kept her eyes closed and I thought that she did not even know that it was my cock… although she did not care for sure.After a while, the third guy buried balls deep in my wife from behind began to breathe heavily. With a loud moan he pulled out of her, jumped to Ana’s face, grabbed her by hair and pulled up to his throbbing cock. His entire load shot across Ana’s cheeks, covering her nice face. Then I pulled her head back to my cock and I released several huge cum shots deep inside he throat. The three guys stood back and watched at my well used wife, on all fours with cum drooling from her mouth and cunt.They dressed up and thanked me for letting them fuck my slutty babe…I turned to Ana and I saw she was smiling at me, with her head lying on the bed sheets. I asked if she was fine and she laughed louder, saying that her hungry cunt had ended well filled with warm fresh semen…She added her tight asshole had remained untouched through the night…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Quand Margot devient chienne 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Quand Margot devient chienne 2La prise de contact.Le samedi suivant, je retrouvais « BHV ». Il était déjà installé à la terrasse du café où nous avions convenu de nous retrouver lorsque je l’avais appelé au téléphone, la veille.Il avait toujours belle allure. Panama sur la tête, polo gris perle et pantalon de lin. Il me sourit en me voyant arriver tel le fraichement diplômé se rendant à son premier rendez-vous d’embauche. Je devais avoir piètre allure car il fit tout ce qu’il pouvait pour me mettre à l’aise. Je commandais un demi et regardais droit devant moi sans oser démarrer la conversation.Ce fut donc lui qui aborda le sujet qui justifiait notre présence en ce beau samedi ensoleillé de juillet.-Si vous êtes là mon cher Laurent c’est que la réponse aux questions que je vous ai suggéré de vous poser est oui, exact ?-Et bien, pas tout à fait en vérité. Enfin c’est plutôt oui mais. Ce sera un oui définitif ou pas d’ailleurs, lorsque vous aurez répondu à mes questions.-Ah ! Nous y voilà. Notez que je trouve ça plutôt raisonnable. Vous m’auriez dit, go, allez-y, faites ce que vous voulez, comme ça sans préalable, je vous aurais pris pour un fou. Alors que voulez-vous savoir ?-Ben, tout. Enfin je veux dire, comment tout cela va-t-il commencer ? Qu’allez-vous faire ? Que suis-je sensé faire moi-même ? Enfin tout quoi.-Alors comme je vous l’ai dit déjà, cette soumission va se faire progressivement. Il ne s’agit pas de claquer des doigts et hop là tout va bien. Vous allez tout d’abord me l ‘amener. Devant mon air ahuri, « BHV » se met à rire. Je dois avoir vraiment l’air con tellement il se tord sur sa chaise. Il se tient les côtes et fait des petits bonds sur son siège. Finalement il se calme, boit une gorgée de sa bière et continue.-Excusez-moi, mais vraiment votre tête était à mourir de rire. Lorsque je vous dis de me l’amener, ce n’est pas comme un agneau qu’on mène à l’abattoir. Nous allons préparer tout notre projet dans un premier temps, ou du moins les grandes lignes, car pour les détails vous devrez avant tout me faire confiance, mais nous en reparlerons tout à l’heure. Je vous inviterai chez moi avec d’autres amis pour une nouvelle garden partie. Là, je prendrai contact avec elle et c’est là que tout commencera. Mon rôle sera de la séduire. Ne vous méprenez pas, je n’ai pas l’intention du tout de vous prendre votre femme, ni d’en faire ma maîtresse attitrée. Mais c’est le passage obligé. Il faut absolument qu’elle soit mienne. konak escort Ensuite je ferai en sorte qu’elle soit en manque. C’est à ce moment que nous verrons si elle peut devenir soumise car je commencerai alors à exiger certaines choses d’elle en échange de mes bons soins. Et en fonction de ses réactions et de son aptitude, je déciderai si je continue le dressage ou si je stoppe tout. Cela vous convient-il ainsi ?-Heu …. Oui, je pense….-Je vous sens toujours hésitant. Quel point vous semble obscur ?-Non, aucun. C’est que je ne sais pas encore vraiment si…-Je vous l’ai dit, deux questions essentielles mais si à l’une d’elle la réponse est non, rien n’est possible, c’est un tout.-Oui, je sais j’ai bien compris ça. J’y ai bien réfléchi toute la semaine, je peux même dire que cela m’a obsédé. J’ai pesé le pour et le contre je vous l’assure et pour la réalisation du fantasme la réponse est oui. Mais pour l’autre question je ne sais pas trop. Je veux dire qu’à priori je suis d’accord pour la voir avec d’autres hommes, le seul souci c’est que j’ignore encore comment je vais réagir. Lorsque je fantasme, je la vois, je l’imagine en train de sucer une autre bite ou de se faire sodomiser et ça m’excite vraiment, mais lorsque ce sera en vrai, comment vais-je prendre la chose ? Ma jalousie va-t-elle me jouer des tours ?-Ah ça, il est vrai que vous êtes le seul à pouvoir y répondre et c’est à vous d’en décider. Mais pour vous aider, dites-moi ce que ça vous fait lorsque vous voyez un autre homme lorgner dans son décolleté ? Que se passe-t-il dans votre poitrine quand sur la plage naturiste on mate sa chatte car cela doit bien arriver non ?-Oui bien sur que ça arrive. C’est même très souvent, surtout l’été où elle est toujours vêtue légèrement et bien sur à la plage comme vous dites, surtout qu’elle n’est pas pudique et qu’elle ne fait pas spécialement attention quand elle se baisse ou se lève ou s’allonge en écartant les cuisses. Donc, oui, elle se fait mater. -Et alors, que se passe-t-il dans cette poitrine ? Ou dans cette tête ?-Ben justement, c’est ça le souci. Dans mon cœur ça fait boum et je fusillerais bien tout ceux qui regardent et dans ma tête je leur dis allez, venez la fourrer cette salope, elle n’attend que ça.-Je vois. Alors on a un petit dilemme. Vous voulez encore réfléchir quelques jours ? On a le temps vous savez.-Non, non, je suis venu pour ça, pour me décider justement. J’avais besoin de vos explications gaziemir escort pour me déterminer. Il faut que je me décide maintenant.-Comme vous voulez mais vous remarquerez que je ne vous force en rien.-Oui, je sais, merci. Mais je voudrais savoir une dernière chose. Si j’accepte, quelle sera la finalité ?-Mais ça c’est à vous de le déterminer dans un premier temps et ensuite ce sera votre femme, selon ses aptitudes et ses envies de dire jusqu’où elle veut et peut aller. Tout sera fait dans le respect de l’intégrité de votre épouse et de sa volonté. Rien ne lui sera imposé qu’elle ne veut pas faire. Vous savez ou plutôt vous ne le savez pas encore, mais j’ai déjà une bonne expérience du dressage de soumises.-Oui je m’en doutais quand même un peu. -Quels sont vos désirs à vous, perso, que voulez-vous que votre femme fasse ? Jusqu’où êtes-vous prêt à la voir aller ?-J’avoue que je ne le sais pas avec précision. Dans mes fantasmes elle se fait prendre pas tous les trous en même temps. Elle se retrouve sur un parking de routiers la nuit et suce tout ce qui passe à sa portée. Un arabe l’entraîne dans une cave de la cité voisine et appelle ses potes. Son patron lui fait faire des trucs avec des clients pour gagner un contrat, etc…-Ah oui, quand même ! C’est bien crade. Vous êtes un vrai pervers vous ! Mais je pense que nous n’irons pas si loin au début en tous les cas. Nous verrons si elle en redemande et dans ce cas on avisera. J’ai déjà eu une soumise insatiable que je devais amener régulièrement sur un chantier de travaux public plein d’ouvriers blacks et arabes.-Je vous propose un truc.-Oui, quoi ?-Je suis d’accord pour qu’on commence son éducation. Mais une fois que je l’aurai vu avec vous, je prendrais ma décision définitive.-Hop, hop, hop ! Ce n’est pas comme ça que cela fonctionne mon cher Laurent. Faire de votre femme une chienne soumise ce n’est pas rien. Vous allez ou pas bouleverser sa vie et sans doute la vôtre. Vous devez absolument être sur de votre choix. Si vous avez le moindre doute sur quoi que ce soit, ne le faites pas. Mais si c’est vraiment ce que vous voulez pour votre femme et pour vous, je vous demande un engagement total. C’est moi qui vous dirait si je continue ou pas selon les évènements. Certes ce ne sera qu’une partie de votre vie. Vous continuerez vos activités professionnelles comme avant, car je vous conseille bien sur de ne jamais mélanger les deux. Mais votre izmir escort vie sexuelle sera complètement bouleversée, il faut en être conscient. -Oui, je sais tout ça. J’y avais déjà songé. Bon, c’est d’accord, je suis décidé, on commence.-Ok, ok, alors attendez une seconde, voilà, vous allez me signer ça. Surtout lisez-le bien, c’est très important et ça conditionne la suite des évènements.C’était un contrat. Un vrai contrat. Un contrat par lequel je léguais tous mes droits sur la personne de Margot, ma femme à Monsieur Bertrand Hautecombe de Villedieu. Il se portait garant de sa santé physique et morale en échange de quoi il s’engageait à transformer mon épouse en véritable chienne soumise obéissante à la moindre sollicitation de son nouveau maître. J’avais moi l’autorisation d’être présent lors des séances de dressage, ou durant les soirées où le maître et sa soumise étaient invités ou lorsque lui-même organisait une petite fête en sa demeure. Il était prévu que je puisse aussi participer et profiter de ma femme lors de ces dites soirées comme n’importe quel invité. Il était également convenu qu’il pouvait l’emmener où bon lui semblait sans mon accord si cela était nécessaire à son évolution. Un second contrat serait signé par Margot le moment venu.Je pris donc soin de lire attentivement toutes les rubriques du contrat et signais en bas de page.-Voilà, c’est fait, elle est à vous. Faites-en une belle chienne si vous pouvez.-Non, Laurent, elle est toujours à vous, soyez-en sur. Je ne suis qu’un intermédiaire entre elle et votre fantasme. Imaginez que vous ayez conçu une maison. Il vous faut un maçon car ce n’est pas votre métier pour réaliser ce que vous avez mis sur le papier. Et bien je serai votre maçon, voilà tout.-Oui je comprends. Excusez-moi, je suis vraiment novice ça se voit. Mais maintenant j’ai hâte que cela commence. Je me sens libéré d’un poids, c’est curieux comme sensation. -Et bien je vais répondre à vos souhaits jeune homme, ce n’était pas prévu pour ça, mais samedi prochain je reçois quelques amis, vous êtes donc cordialement invités. Mais pour plus de vraisemblance, je vais vous adresser un carton d’invitation, ça fera plus officiel si je puis dire et ainsi vous n’aurez pas à mentir à Margot.J’ai quitté « BHV ». Il se recommandait une autre bière. En retournant au parking où j’avais laissé ma voiture, j’ai dû croiser au moins cinquante personnes, mais je n’ai rien vu. J’avais la tête dans les étoiles. Des étoiles filantes même, car tout s’entrechoquait dans mon crane. Je voyais le cul de Margot, des bites , sa chatte, des godes énormes, d’autres chattes qu’elle bouffait avec ardeur. C’est quand je me suis pris le poteau dans le visage que je suis revenu sur terre.A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

any of you male weirdos of characters keep those s

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

any of you male weirdos of characters keep those sgood morning, good afternoon, & good evening I say, well I myself being of that of my person may as well get it all out ahead of time regardless of whatsoever, or whatever that being of the weather’s temps may be like for a cold fall, or cold winter, & a hot summer season.& with that being of the way that certain scientists being of whom would be much more commonly called, &/or likewise be much more commonly known as ‘mad-scientists’ are, or is however said be I myself, or that being of the, or a person of my same self however said am speaking some, or such correct, proper, standard English being of the American dialect, or not, continuing to attempt to throw that being of some kind, sort, or type of a monkey-wrench in that being of mother-nature’s program as maybe a part of some kind of a cointelpro, or mlk-ultra experiment.but then, &/or all the while thinking, or rather permit me myself that being of the liberty/ies to say, correction, assuming that by screwing, or messing up the natural environment, or offsetting that being of the ecological balance/s of the planet earth like say, or how you say as if that is going to put caucasians at an advantage, & disadvantage the many different races of the ethnic minorities.if any of the likes of some sort/s, or such type/s of ‘mad-scientists’ are, is, or could be possibly thinking like that then from there I would say that they themselves would be sadly mistaken being that because when anybody attempts to alter that being of the climate for wherever within that being of the global community for this post-911-era of our new-millennium for this apocalyptic-day-&-age, &/or konak escort these rather biblically-prophetic-times whereas that being of the-doom’s-day-clock is now, or presently at a couple, or a few minutes to midnight compared on to how last it was at a quarter to midnight then it being of any man-made changes to some, or such effects everybody representing the human species regardless of race, walk of life, faction of society, or lifestyle preference, &/or etcetera.fortunately for me though, or as I myself reflect upon some, or such matters whereas I can, or could possibly honestly say that as of the present given moment in time that I myself am not homeless, thank God for that, & don’t intend upon going that route anytime too soon enough again, God forbid, been there, done that, & don’t want to do it again as I was saying, & so I say again, in other words let it being of a dilemma, problem, or predicament of an existence as that being become a long post-poned regimen of trying to survive with one’s own personal plan, or program as someone, or such a one being of one of the statistical ratio percentiles of the homeless, & this is to be possibly taken into account how certain proverbial neighbors-from-hell of public-nuisances of problem-neighbors be going all out of their way to attempt to drive certain ones of their fellow neighbors of residents, or tenants out of house, & home enough as it is that being of a case, &/or situation of a challenge, &/or threat to one’s existence, & besides all that I myself can, or could possibly likewise say, &/or state for that being of the record that I myself have never really been homeless by choice anyhow, gaziemir escort or anyway.the temperature/s of the weather as it stands presently, & in some, or such accordance/s to what that being of the persons of the weather-men, & weather-women were like saying for that being of the many different news station channels is suppose to be something like that being of a rather bone-chilling twenty(20), or thirty(30) degrees below zero(0), & therefore that being of my person am not really looking forward to it so far as concerning venturing out of my place of residence where I myself pay some, or such monthly rent, utilities, & homephone service fees for unless of course I myself being of that of my person am trying to think of it being of a mind’s intentions to possibly resolve some, or such business matters of importance for that being of mine own personal survival, or checking upon some, or such elderly female relatives, &/or friends of my, or mine own personal immediate family household, or paying that being of some kind of a visit to a would be girlfriend being of whom don’t add up to that being of more than three of my fingers upon one hand of both, no, I didn’t say upon both.i mean whereas this here present weather temps just really sucks, & I myself am talking about literally, actually sucks whereas it can, or could possibly literally, or actually suck the breath, &/or life’s blood from, or out of anybody if you stay out there too long whereas you can catch hypothermia, dehydration, pneumonia, &/or etcetera.after all they had said that there was a measles outbreak that had developed being of which is suppose to be one of those izmir escort airborne diseases due to that being of the fact of the matter that somebody upon premises of properties for a mode of public transportation regardless of whether that being of the atmosphere could have possibly been for a bus, train, plane, or whatever other mode of transportation, & whereas the c.d.c./center-disease-control headquarters with all of it’s affiliates have had to send out memorandums to different businesses, or companies to alert those being among ourselves representing the general public that more than quite a few persons may have become infected, & are to take some, or such special precautions when travelling, & likewise, or as well that they being of any persons who believe, or suspect that they themselves could have been possibly infected is to go to that being of the nearest local vicinity area hospital to have any developing concerns checked out.excuse my language, &/or pardon my French, but damn is it ever cold out there, & whereas the last time that it was so cold like this here was for a time-frame-period of something like that being of at least a couple, or a few decades ago for this time of the year.you can literally, or actually get some, or such frost-bite within a matter of a time-frame-period of just a couple, or a few minutes with the weather temps being quite monstrous for this time of year.so be careful everyone, & be alert to your surroundings at all times.just think if one can, or could possibly conduct an alternative study of it being of some, or such then a good test to try it out to see just how cold it is would be to get ahold of a botte with liquid, or fluid in it, & then put it upon that being of the outside of a window, & then from there get the results of that being of the development of that, or this, & I would think the beverage would more, or less become rock solid, yes it is just that cold upon the outside, …

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une femme de ménage cela vous change la vie……

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Creampie

Une femme de ménage cela vous change la vie……C’est l’histoire d’un couple, un peu banal, évoluant dans les hautes sphères de la société, pour qui la vie de couple qu’ils ont connue jusqu’à présent va se retrouver toute chamboulée.Albi, quartier calme et agréable, où le seul bruit que l’on entend est celui du moteur du peu de voitures qui passe. Le portail s’ouvre et nous découvrons un magnifique parc, avec de majestueux arbres de toutes essences, la pelouse bien entretenue, on pourrait imaginer être sur un parcours de golf.Le parc entoure une magnifique demeure, datant de 1790, sur un étage, sobre mais splendide à la fois, luxueuse mais simple. La maison est similaire au quartier calme, reposante.Il est lundi matin 9h, Justin boit son café tout en lisant sa plaidoirie qu’il devra défendre dans une semaine. Bérénice, entre dans la cuisine, bien apprêtée dans son tailleur de grande marque. Elle donne l’impression de la femme parfaite, même au réveil c’est toujours la première à se lever, laver, maquiller. Elle est toujours parfaite.Elle ouvre le frigo, se verse du jus d’orange dans un verre et se dirige vers la table, se pose face à son époux qu’elle regarde de ses yeux pétillants, amoureux. Leur amour dure depuis 16ans.Ils se sont rencontrés au lycée, et ne se sont plus jamais quittés, aucune digression, aucun acte mal veillant, l’amour fou depuis 16ans, mais chacun un jardin secret, bien gardé.Justin 32ans, 1m85, 75 kilos, ni trop maigre, ni trop musclé, ancien cycliste amateur, qui a du abandonner sa passion du vélo car il a intégré un des plus côté si ce n’est le plus côté des cabinets d’avocats de la ville, voir de la région. Blond, les yeux d’un vert qui feraient devenir jaloux une émeraude. Mais regard qui est glacial quand il se retrouve dans son jardin : le tribunal. Toujours très bien habillé dans sa vie professionnelle, il n’hésite à se balader chez lui en caleçon ou bien avec des habits déchirés; c’est son côté dichotomique.Il reste cependant inconscient de l’attirance qu’il peut susciter; son jardin secret pourtant est les fantasmes qui hantent ses nuits sur les différentes femmes qu’il a pu croiser dans la vie ou au travail.Bérénice, 32 ans également, est presque physiquement l’opposé de Justin. Brune, la peau du blanc crémeux, 1m61, 45 kilos, très complexée par sa poitrine qu’elle trouve trop…….. opulente 95C, mais qui ravit bien des hommes. Elle est la première adjointe de M. Le Maire depuis 7ans, discrète mais très efficace dans son travail, elle ne rechigne jamais à la tâche. Par contre, elle est toujours très bien habillée, toujours strict, faisant toujours en sorte de n’avoir aucun défauts sur ses habits, voir n’hésitant pas à se changer plusieurs fois par jour, et ne mettant jamais en valeur les formes de son corps. Son jardin secret, lire des récits érotiques lesbiens pour revivre cette fois où une fille de sa classe de 5eme lui avait donnée du plaisir en la caressant.Une vie bien rangée donc, sans de problème, qui s’écoule doucement. Malheureusement ou heureusement (tout dépend du côté que l’on veut prendre) pour nos amoureux, cette vie si tranquille va totalement être chamboulée……Lundi matin donc, Justin perdu dans son dossier, et son épouse en admiration de son mari, Bérénice est sortie de ses songes par la sonnette de la porte, chose tout à fait curieuse pour eux car le grand portail d’entrée est toujours fermé à clé et ne s’ouvre que par un bip ou bien par l’interphone. Surprise, Bérénice ouvre la porte et trouve sur le pallier une femme noire, un large sourire laissant éclater la blancheur de ses dents.” Bonjour, je suis Mélissa, la nouvelle femme de ménage” annonce t’elle, avec son accent africain, en tendant sa main droite en direction de Bérénice et la poussant au passage pour rentrer dans la maison.”Mais euhhh, euhhh, je ne comprends pas” sont les seuls mots que la maitresse de maison n’arrive à sortir.Mélissa fouille dans son sac et finit par sortir une lettre toute froissée à l’entête de l’agence de nettoyage avec qui ils ont signé un contrat.Bérénice se dirige vers la cuisine tout en hurlant le prénom de son mari; ils finissent par se rejoindre dans le salon. Affolé Justin prend sa femme dans ses bras et lui demande des explications.Mélissa intervient ” Ma collègue Ilda s’est fracturée une vertèbre, elle doit être hospitalisée et elle ne pourra pas bouger avant 6/7 mois minimum, après si vous le souhaitez, je peux très bien partir”son sourire toujours aux lèvres.Justin est bouche bée, il ne dit un mot, il semble impassible devant la situation mais son sexe se réveille à la vue de cette grosse poitrine. En effet Mélissa ne porte qu’un tee shirt assez usagé et du coup transparent.Sa femme lui donne discrètement un coup de coude et lui lui dit “Fais quelque chose””Oui pardon je vais contacter l’agence et toi commence à lui montrer ce qu’elle doit faire”.Bérénice explique donc à Mélissa ce qu’elle doit faire et où se trouve les produits d’entretien.Justin revient soulagé de sa conversation avec l’agence, et rassure Bérénice.Mélissa commence par le nettoyage de la cuisine. Bérénice s’en va tandis que Justin finit son jus d’orange et commence à ranger ses affaires.Mélissa commence par nettoyer avec une éponge le plan de travail. Comme elle récure assez fort, ses grosses fesses moulées dans son legging aussi transparent que son tee shirt, bougent suivant les mouvements des bras. Justin avec son verre à la bouge reste hypnotiser de ce spectacle. Cette fois ci son sexe durcir et déforme son caleçon. Mélissa se tourne, toujours avec son sourire et vient nettoyer la table. Etant de petite taille elle s’affale sur la table pour la nettoyer faisant remonter sa poitrine généreuse. Justin sent son sexe se durcir encore plus, konak escort sensation qu’il n’avait jamais ressentie. Son visage étant d’autant plus cramoisie. Il a mal tout le long de son sexe jusqu’à son gland. Il prend son temps pour ranger ses affaires, médusé par sa poitrine si “généreuse”; en sortant il se retourne et admire le bon gros fessier de Mélissa se dandinant comme s’il demandait que l’on s’occupe de lui.Justin toujours dans ses nuages, et sa verge collée à son ventre va au salon travailler.Bérénice est déjà là, affairée, elle ne le regarde à peine.Il s’assoit à côté d’elle. Bérénice soulagée de sentir sa présence, tend sa main vers son bras, mais ne regardant pas ce qu’elle fait elle touche quelque chose de dur mais trop dur pour que ce soit le bras de son mari.Elle détache son regard de l’écran de son ordinateur et regarde son mari, il est rouge comme un piment, mais il continue de feindre l’ignorance.”Mais tu bandes???” dit elle avec sa voix haut perchée que l’on dirait qu’elle crie;”Mais ché….ché…riiii, lai….. lai…ssseee moiiii t’expliquer….””Qu’est ce qui t’arrive chéri??? Non tu vas pas me dire que c’est cette femme de ménage qui t’excites???” dit elle toujours sur le même ton.Justin reste là sans rien dire ce qui a le don d’exaspérer Bérénice.Elle de son côté tout se bouscule dans la tête; elle n’aurait jamais pensé que son homme, son mari, son amour de toujours puisse avoir une érection pour une autre femme. Et là les questions se bousculent dans sa tête: a t’il souvent des érections pour d’autres femmes?? l’a t’il déjà trompée?? avec qui?? comment?? quand??. Le monde qu’ils avaient créés est entrain de s’écrouler pour elle.Mais un sentiment depuis ce matin la trouble. En effet, quand elle a vu Mélissa la première fois ce matin, elle a été gênée. Gênée oui pas par sa couleur mais ses formes. Elle n’arrivait pas à détacher son regard de cette poitrine si généreuse, et ses hanches si développée et cette transparence de ces vêtements qui montrait allègrement les sous vêtements rendait la situation si gênante. Mais l’élément le plus gênant pour Bérénice c’est que tout ceci à provoquer en elle quelque chose de tout nouveau: elle a senti une chaleur envahir son ventre, puis descendre vers son bas ventre, inonder sa culotte marron tout en dentelle, et durcir ses tétons. Donc après réflexion, elle comprend pourquoi Justin est dans cet état. Et cette situation elle veut en profiter, car son sexe dégouline encore de son suc intime, ce qui lui donne des flashs dans la tête.Calmée, elle regarde Justin toujours aussi cramoisi au niveau du visage. Son érection est moins forte.Bérénice: “elle te plait Mélissa??””Maiiisss euh euh euh no….no….non” finit par dire Justin.”Tu sais Justin je comprendrais si tu me dis l’inverse. Si tu me dis que ses formes t’attirent, que ses gros seins t’excitent, ainsi que ses fesses. Tu me le dire”.”Nooonnnn, noooon Bérénice il n’y….. a que…que…. toi qui qui qui… me plaiiiiit.” Bégaye Justin.”Chéri dis moi la vérité” dis elle de sa voix la plus suave. “tu aimerais tripoter ses gros seins et son gros cul hein??”Arrêtes Bérénice….””Je suis sure que tu aimerais fourrer ta belle queue dans sa chatte” sur ce Bérénice att**** le sexe de son mari qui est tendu.” tu vois tu bandes comme jamais, j’en étais sure””M….mais…a..a…mour c…c’est parce que tu dis des choses cochonnes qu…qu…que tu n’as jamais dites.” finit par lâcher Justin.”Mais tu es un gros cochon Justin” Bérénice le branle maintenant, tout en lui malaxant les couilles. “Tu sais je suis sure que t’aimerais baiser Mélissa” lui demande t’elle tout en lui compressant la verge et ses couilles.”Oui….oui, jajajavoue. J’aimerais lalala baiiiiiissseeerrrr” crache enfin Justin.Bérénice relâche sa prise. Un sourire illuminant son visage satisfaite de la réponse de son mari.Justin se courbe en deux, d’une part honteux de ce qu’il vient de révéler à sa femme, de deux car son sexe lui fait vraiment mal et de trois pour l’explosion de sa jouissance.Mélissa passe la tête par la porte, toujours souriante: “Je monte, je vais cherche le linge pour le mettre à la machine””OK” lâche Bérénice, lui renvoyant son sourire.Bérénice et Justin discutent de la situation, Bérénice harcèle de questions Justin pour savoir s’il a déjà couché avec d’autres femmes. Il lui jure que non, et a ses yeux et au ton de sa voix, elle sait qu’il lui dit la vérité.”Merci” lui susurre t’elle à l’oreille.Elle monte dans sa chambre, change sa culotte souillée de son jus; elle se dirige vers la salle de bains. La porte est entrouverte et stupeur, elle voit Mélissa devant le miroir avec une de ses culottes prises de la corbeille. Elle se la met devant elle, elle prend un soutien gorge et fait de même. Elle déballe la corbeille et agit ainsi, jusqu’à qu’elle remarque un string blanc que met rarement Bérénice, juste quand elle a envie de son homme.Mélissa trop occupée n’a pas encore vu Bérénice dans son dos. Elle enlève son legging et sa culotte, et oh surprise pour Bérénice elle passe son string. Elle se regarde dans le miroir, le string lui rentre littéralement dans la chatte lui séparant bien en deux les lèvres, et que dire de la ficelle qui se perd dans les profondeur de sa raie.Bérénice est surprise et une décharge de cyprine dans sa culotte la fait sortir de sa torpeur.Mélissa se tourne pour voir l’effet du string sur son derrière, et c’est là qu’elle s’aperçoit de la présence de Bérénice.Ni une ni deux avec son air de matriarche, Bérénice prend par le bras Mélissa et la tire dans les escalier malgré la différence de poids. Elle pousse la porte du salon violemment et pousse Mélissa dans la pièce.Justin reste médusé, son visage s’empourpre.”Tu vois ce gaziemir escort que fait notre nouvelle femme de ménage, pendant que nous avons le dos tourné” siffle Bérénice à Justin tout en lui faisant un clin d’oeil que Mélissa ne peut pas voir.Mais Justin a du mal à se concentrer par la situation qui se déroule devant lui.”Elle essaie mes dessous à la place de les nettoyer, cela mérite bien une correction” dit Bérénice.Justin ne dit toujours mot, obnubilé par ce tissus perdu dans cette fente, laissant dépasser une toison développée.”Je ne veux plus de cette femme, il faut la renvoyer” assène Bérénice en criantLe sourire naturel de Mélissa a disparu, laissant place à des larmes.”Ne faites pas cela madame, je vous en pris, ne faites pas cela, je n’ai que ce travail…..” dit elle en reniflant.Justin est maintenant pivoine et son sexe est de nouveau douloureux.Bérénice ayant vu la réaction de Justin, se tourne vers lui et lui dit “Lève toi”Justin penaud se lève tout doucement, essayant de cacher son érection.”Et en plus elle fait bander mon mari. Que dire il n’a jamais bandé aussi fort avec moi”Justin et Mélissa n’ose se regarder, ils sont tous les deux rouges de hontes.”Combien vous gagnez par mois Mélissa?” finit par demander Bérénice”Euh euh euh….””Quel est votre salaire à la fin du mois Mélissa? C’est pas bien compliqué comme question quand même” s’emporte Bérénice.”Environ 900 euros madame” dit Mélissa.”Et vous êtes prête à vous faire licencier pour 900 euros parce que vous avez essayé un string qui ne vous appartient pas??””……non madame, je regrette….. vraiment””Bon Mélissa, je suis prête à vous laissez une chance. Mais une seule. Compris””Euhhhh oui, j’accepte””Alors vous allez enlever mon string de vos fesses et le donner à mon mari”Justin qui pensait se faire oublier, regarde sa femme d’un air interrogatif et surpris; Mélisse est surprise également.”Vous avez bien entendu et dépêches toi Mélissa autrement je risque de changer d’avis à votre sujet.”Mélissa après un temps d’hésitation prend le string entre ses doigts et le fait glisser lentement, le long de ses cuisses. Une fois enlevé, elle le tend d’une main tremblante en direction de Justin, mais sans le regarder.”rRegardes mon mari” lui ordonne BéréniceMélissa tourne lentement la tête et regarde Justin, qui est toujours rivé à ce petit bout de tissus suspendu en l’air.Justin tend sa main et le récupère.”Amène le moi” lui crie sa femmeIl lui donne, elle le prend, le temps, l’étire” mais il es tout mouillé””Sens le” dit elle en le montrant à son époux”Aller sens le autrement je te le fais avaler”Justin, craintif, ne reconnait plus sa femme si douce et si gentille d’habitude. Il ne voit pas d’autre choix que de le prendre et le porter à son nez.Une odeur de vanillé, mais forte, envahit ses narines, il le renifle deux trois fois sans s’apercevoir que sa bite est de nouveau dressée et turgescente.”eh bé cela te fait de l’effet à ce que je vois, tu es un beau salaud””Mélissa allonge toi sur la table” ordonne Bérénice “et plus vite que ça, je commence à m’impatienter”.Mélissa, s’allonge sur le ventre les fesses à l’air, les jambes fermées. Elle ressent le froid du marbre de la table, elle tressaille et sent ses tétons se durcir. Son corps est lui tout chaud. Son coeur bat à 100 à l’heure, elle a l’impression qu’il va se décrocher.Elle attend les yeux fermés.”Ecartes les jambes” crie BéréniceMélissa obéit de suite, montrant ainsi son intimité à Justin, toujours le sexe dressé et ne disant toujours un mot.Il admire l’entrejambe de Mélissa, tout rose, a moitié ouvert, où il semble luire de mouille, le tout entouré de poils. Les fesses de Mélissa sont légèrement séparées laissant dépassées quelques poils également.”Allez mon chéri, elle est à toi. Caresse là je te donne l’autorisation”Justin ne sait plus quoi faire son cerveau lui dit non de ne rien faire, Bérénice est juste entrain de vérifier sa fidélité, mais ses mains son corps et surtout sa queue sont affamés de ses rondeurs.Il prend son courage, fixe son regard dans celui de Bérénice, qu’il ne reconnait pas, il n’a jamais vu ses yeux comme aujourd’hui, un regard de prédateur. Il a peur, peur de sa femme, peur de la perdre.Alors il se décide enfin, il s’approche de Mélissa, pose une main tremblante sur son dos. Mélissa tressaille, elle ferme les yeux encore plus fort.Justin caresse le dos de Mélissa, de haut en bas, il prend goût à cette peau si douce, encore plus douce que celle de sa femme. Se sentant mieux, il pose l’autre main sur les épaules de la femme de ménage. Il ose regarder sa femme, elle le défit du regard.Il n’arrive pas à soutenir son regard, alors il se concentre sur le corps entre ses mains.Mélissa quant à elle commence à se détendre, à apprécier les caresses prodiguées, mais surtout la chaleur, la tendresse, qui se dégagent de ces mains. Elle sent son sexe s’humidifier et elle n’arrive pas à se contrôler.Bérénice, est sur le canapé, accroupie, elle ne sait plus ce qui lui arrive. Qu’est ce qui se passe?? Son mari caresse une autre femme et cela l’excite au plus haut point. Sa culotte ne retient plus déjà sa mouille, son corps est bouillant, son cerveau en feu, ses tétons dressés, ses seins durs. Elle a même une drôle de sensation à ses fesses.Justin descend délicatement ses mains sur le bas du dos de Mélissa, puis en passe une sur une fesse, faisant gémir Mélissa.Il continue la découverte de ce corps, en glissant ses mains jusqu’aux pieds;en remontant à l’intérieur des cuisses, il effleure l’entrecuisse de Mélissa et découvre une chaleur et une moiteur, jamais connue auparavant; il a les doigts mouillés.Bérénice” retourne la à cette chienne”Justin s’exécute prenant délicatement Mélissa par les bras, izmir escort elle sort de sa torpeur, de cet état d’extase, la chatte en feu, elle n’a jamais désiré un homme autant que maintenant.Justin l’aide à s’allonger sur le dos, et elle se trouve à deux centimètre de son gland, il peut sentir son son souffle sur son gland. Il aimerait lui prendre la bouche, lui baiser la bouche.Mais Justin prend son temps, pensant que ce sera peut être la dernière fois que cette situation se reproduise; il guide maintenant ses mains sans retenu vers les énormes globes de Mélissa, il les prend en main mais ils sont tellement gros et doux; il les soupèse, les palpe, les malaxe, tirant des gémissement de la bouche de Mélissa. Excité au plus haut point, Justin prend les deux tétons en même temps et les pince tout en les tirant dessus. Mélissa crie plus fort; Bérénice est toujours aussi excitée; elle a sorti ses seins de son haut, et également de son soutien gorge, elle se les titille, les caresse. Justin n’a jamais vu sa femme se caresser ni les seins, ni le sexe, rien rien, mais il adore ca.Justin continue encore quelques minutes à triturer les gros seins de Mélissa.Mais il n’en peut plus il faut qu’il soulage son sexe qui le torture depuis de longue minutes déjà. Justin est même surpris de ne pas avoir déjà déchargé son suc.Il prend Mélissa par les cuisses et lui écarte au maximum les jambes; les lèvres se décrochent l’une de l’autre mais toujours reliées par un filet de mouille;Justin se décide à la pénétrer; mais Bérénice n’est pas de son avis.”stop stop stop stop”.Justin relève la tête, il sent son sexe se ramollir, il regarde sa femme d’un regard plaintif, elle finit par lui dire ” bouffe sa chatte d’abord. Léche son trou”.Justin lache les jambes de Mélissa qu’elle maintient dans la même position, il approche la tête de sa chatte. Il sent toujours cette odeur de vanille, il sent également une forte chaeur se dégager. Ni une ni deux il plaque sa langue sur les grosses lèvres luisantes de plaisir. Il monte et descend, sous les gémissements de Mélissa. Il continue, et fini par découvrir le bouton de plaisir de Mélissa, qui sort de son capuchon. Il le titille, l’aspire, le mordille, pendant que Mélissa pousse de crie de plaisir de plus en plus fort.Bérénice a remonté son tailleur, écarté sa culotte montrant sa chatte dégoulinante, comme elle n’a jamais mouillée même pour sa première fois avec Justin. Elle passe et repssa ses doigts fins sur ses lèvres, sur son bouton.Justin concentré sur sa tache jette de temps en temps des yeux sur sa femme, et il est ravi du spectacle qu’elle lui offre, elle si pudique de nature. Il est excité au plus au point, alors il accélère les mouvements de sa langue le long de cette chatte noire, il se délecte de ce jus qui n’arrête pas de couler, il coule entre ses fesses également et finit sa course sur le parquet; à force d’insister de ses coups de langue, Mélissa finit par se cambrer tout en poussant un cri sorti du plus profond de son ventre, ou bien de sa chatte “aaaaaaahhhhhhhhh aaarrrrrrrgggggg aaaaaaaaarrrrrrrggggggg jjjjjjjjeeeee joooooouuuuuiiiiiiieeeesss aaaaarrrrrggggggh” elle jouit tellement fort que c’est la première fois qu’elle a des spasmes, il lui vient également un vertige, une chaleur forte l’enveloppe entièrement.Bérénice reste médusée un instant devant une telle jouissance, elle qui refuse systématique que Justin lui prodigue un cuni, elle pense changer bientôt d’avis.Justin lui se redresse et pose son gland violacé à l’entrée de la grotte de Mélissa. Il n’a pas le temps de pousser qu’il est englouti en partie. Une poussée permet à Justin d’être bien au fond du vagin de Mélissa. Mais qu’elle sensation, cette chatte si ouverte, si chaude à l’intérieur, c’est si délicieux. Il ferme les yeux et apprécie ce moment. Il entame des mouvements de va et vient doucement, pour vraiment apprécier cette pénétration, cette bonne chatte, il sent la sa bite graissée de la mouille de Mélissa. Mélissa est enfin comblée de recevoir le gros membre de Justin en elle. Il lui comble bien sa grosse chatte, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas pris une queue si nervurée et épaisse, elle contracte les parois de son vagin, la chaleur envahit de nouveau son corps, elle veut se faire baiser.”Baise moi” sort de sa bouche, étourdi d’entendre les mots de sa bouche Mélissa rougit et ouvre les yeux.Bérénice: ” eh bé mon chéri tu as entendu; allez baise la, elle réclame ton chibre”Alors Justin écoute les deux femmes devant elle, il bombe le torse, tend tous ses muscles et accèlere les mouvements de son bassin. Il voit également la scène comme si son esprit était sorti de son corps, il a l’impression de ne plus rien maitriser. Ses couilles claques contre la chatte de Mélissa, il sent le jus de Mélissa sur ses couilles, il entend une voix au loin qui crie “je jouiiiiiiiieeeeeeesssss ausssssiiiiiiii, ouuuuiiiiiiiii hhhuuuuuuummmmmmm hhhhhuuuummm” et voit sa femme se déhancher, son corps se tendre également. Il sent son sexe durcir encore, son prépuce lui tire, Mélissa crie de plus fort “encore encore encore ca vient je vaiiiiissss veniirrrrrr ooooohhhh mon dieeeeuuuuuuuu”, et là black out, son corps se cambre une nouvelle fois, sa chatte comprime au maximum le sexe de Justin, elle est prise de spasmes encore une fois, les yeux fermés, juste des râles sortent de sa bouches.Justin sent l’orgasme arriver, il donne un dernier coup de rein. Son gland plein planté au fond de cette grotte lâche une première grosse giclée desperme, aussitôt fini, une nouvelle éruption inonde le vagin de Mélissa, Justin lâche tout le restant en reprenant des vas et viens. Il se retire lentement de ce corps caverneux, qui finit par expulser le trop plein de jus. Bérénice est allongée comateuse sur le canapé, seins à l’air, cuisses ouverte, chatte luisante.Mélissa se caresse doucement le ventre, en passant par ses seins; la chatte blanchâtre.Justin regarde la pièce, ces femmes devant lui, son sexe a dégonflé, mais Justin à encore faim………..

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

My Friends Mom’s Feet

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

My Friends Mom’s FeetSo growing up i had a really good female friend. I always found her mom to be very beautiful. She is a middle aged Haitian woman. Had very beautiful feet. He feet were about size 7. I’ve always dreamed about worshiping her feet ever since i realized I had a foot fetish. So one day i’m walking up the street to her house in hopes to talk to her about a party that I had planned on having later in the year. I get there, I ring the doorbell, and she answers. Hey Justin, (not my real name) how are you? I told her I was doing fine and my purpose for the visit. After about 30 seconds of conversation I told her it was extremely hot outside and there were a lot of bugs and if it would be OK if we continued the conversation inside. She opened the door and let me in. The first thing I noticed was the dark green polish on her beautiful toes. At that moment anadolu yakası escort I knew I wasn’t going to leave without even touching her feet. So I kept my cool and continued the conversation. After about another 30 seconds I sat on the basketball i had with me and began to stare at her feet. I didn’t want her to say anything do I bought it up before she could. I said “Wow you have very beautiful feet!” I proceed to lightly touch them and I almost came on myself when I did. She said thank you and started to tell me about how she takes care of them. I had to think fast if i wanted to get any further with this.So I offered to rub her feet. She had been divorced for a couple of years now so i knew she was probably pretty horny & had no reason to say no. Well she did :/. After she said no I insisted at least 2 more times. Then she finally said yes! anadolu yakası escort Inside i was doing backflips but i kept it cool on the outside. So we walked to her living room and she sat on the couch and i sat on the floor. I grabbed her left foot first. The feeling was so intense. Her soles were so soft and i could feel every wrinkle. We were still having a conversation but i was too busy drooling over her feet. After about 5 minutes I had picked up the other foot and began to rub it. At this point my dick was throbbing from how horny I was. I’m 100% sure she could see my dick through my shorts but she didn’t say anything and i sure as hell didn’t care. I wanted to lick and worship her feet so bad. I had put her right foot down on my inner thigh and almost shot my load out when that happened. I picked her left foot again and pressed it against anadolu yakası escort my face, closed my eyes, and took the deepest inhale i could. The smell was indescribable. I told her how lovely he feet smelled. At this point i needed to have her foot in my mouth. So i made up lie and said that somewhere in the world, licking feet is a means of massage and women loved it. I stuck my tongue out and bought her foot closer and closer to my face. I looked her dead in her eyes as i was doing it but i stopped right before i could lick it. She hesitated when i was about to lick her sole. After the massage i went to her bathroom and busted the biggest nut ever. The smell of her feet was still on my hands and it was amazing. My dick was still rock hard in my basketball shorts as she walked me to the front door. I told her not to tell my parents because i didn’t want to come off as a weirdo. She agreed so i guess that’s all the matters. We have never spoken of the day ever since. I plan on going over there again soon. I hope to actually suck and worship her feet. Maybe i can get lucky and have sex with her but i’m not counting on it lol.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Massage de ma voisine étudiante

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

Massage de ma voisine étudianteJe vais vous raconter une histoire que j’ai vécu avec ma voisine.A l’époque vers mes 17 ans je vivais encore chez mes parents. A côté vivait un couple de retraités qui accueillaient leur petite fille qui étudiait dans la grande ville juste à côté. Elle préparait une école d’esthéticienne. On se connaissait depuis tout petit et on s’est toujours très bien entendu. A un moment même on est sorti ensemble mais étant très jeunes on a juste fait bisous – bisous .Mais la petite fille que j’avais embrassé avait bien grandi et était devenue une petite ado avec de très belles formes et avec un visage toujours aussi mignon. Elle devait bien faire du 95D ce qui était pas mal pour son âge déjà.Depuis la rentrée on prenait le bus tous les jours ensemble et on se confiait pas mal l’un à l’autre. Puis vient le jour où elle me proposa d’essayer ses techniques de massages qu’elle avait appris. Moi qui adore les massages j’ai tout de suite accepter sans arrières pensées. Du moins au début !Je lui proposais donc de venir le weekend suivant dans l’après midi. Le samedi après midi ma mère m’appelle car j’ai ma chambre tout seul à l’étage pour me prévenir que la voisine était là pour me voir. Et voilà donc ma belle voisine “cindy” qui monte les escaliers en leggins petites bottines en cuir marrons et une longue chemise qui descendait à mi cuisses.On se fait la bise comme tous les jours mais je sens déjà que quelque chose va se passer.On s’installe sur mon lit et on commence à parler de choses et d’autres. Puis vient le moment où je lui propose donc de passer au massage puisqu’elle était venue pour ça.Je m’allonge sur mon lit puis elle vient s’installer à califourchon sur mes fesses. Position tout à fait normal pour un massage entre amis. Elle me demande de retirer mon tee shirt ça sera plus pratique pour un massage. Et là je sens la douceur de ses mains sur le haut de mon dos. Un régal. Cindy me demande si elle n’a pas les mains trop froides. Effectivement anadolu yakası escort elles sont un peu froides mais je lui dit qu’avec la chaleur de ma peau et en me massant elles vont se réchauffés.Elle me masse donc tout mon dos nu. En partant de ma nuque puis mes épaules en descendant un peu sur mes bras puis mes hanches. Je lui dit qu’elle fait ça très bien. Mais au bout d’un moment je sens que ses mains descendent de plus en plus vers le bas de mon dos à la limite de mon boxer et même de temps en temps elle ose passer ses pouces sous la couture. Et là mes idées commencent à devenir beaucoup plus coquines. Je rapproche donc mes mains de ses mollets qui étaient collés à mes hanches et je lui caresse aussi avec mes pouces sur son leggins. Sentant mes caresses la petite pris plus d’initiative et descendant un peu plus mon boxer soit disant pour le massage. A force de sentir ses doigts me caresser les fesses je monte moi aussi mes mains sur ses cuisses pour la caresser. Maintenant je la sens carrément essayer de passer ses mains sous mon ventre. Pour l’aider un peu je plonge ma tête dans l’oreiller pour soulever mon bassin. Et la je la sens passer ses doigts sur mon boxer. Je vous raconte pas l’érection de malade que j’avais. Après qu’elle ait senti cela elle osa glisser un doigt ou deux sur ma bite sous mon boxer. Pour être plus à l’aise elle se penchait en avant pour glisser sa main plus facilement. J’entendais son souffle chaud dans ma nuque et je sentais que la belle était très excitée. Je décida donc de rester dans cette position et de remonter sa chemise longue. Je passais ma main entre ses cuisses et je sentais la moiteur de son entre jambes même à travers son leggins. Je fis pareil qu’elle je glissais mes doigts sous son leggins et sous son sous vêtement. Et la je sentis un petit string en soie. Décidément elle arrive encore à me surprendre à ce stade. Petit à petit je réussi à glisser mon doigt sous son string pour atteindre son pubis très anadolu yakası escort peu poil et très soyeux. J’arriva enfin à lui caresser sa chatte et son clito. A ce moment là elle me pris carrément la bite à pleine main et à me branler malgré l’inconfort de la position.Je lui glisse alors un doigt dans la chatte et je peux vous promettre qu’elle était bien humide !! A son jeune âge je ne suis pas sûre qu’un autre garçon ait couché avec elle. Je me mets à faire des allers retours avec mon majeur pendant qu’elle me branle à pleine main en me faisant des bisous dans ma nuque .. j’essaie d’aller au plus profond de son vagin mouillé d’excitation. Elle commence alors à monter et descendre sur mon doigt pour imposer son rythme. Puis j’essaie de lui en mettre un 2 ème qui rentre sans poser de souci. Sauf que dans cette position j’ai le bras très engourdi. Je me retourne afin d’être fasse à elle et à peine je tourne la tête qu’elle me roule une pelle d’anthologie.Je lui défais un à un les boutons de sa chemise afin de découvrir son soutien gorge en soie noir que j’enlève aussitôt ! Et là je découvre deux gros seins avec ses petits tetons qui pointent. Je lui embrasse je les mordille je les caresse comme un affamé ! Pendant ce temps elle se trémousse sur mon bassin en collant bien son entre jambe sur ma queue.Elle me serre la tête contre ses seins puis commence à enlever mon tee shirt puis descend vers mon pantalon. Elle m’embrasse tout mon torse et me défait les boutons petits à petits. Malgré son jeune âge je la trouve très entreprenante. Arrivé à mon boxer elle remonte et fait glisser ses bottes et son leggins parterre pour se retrouver en string devant moi. Elle avait un cul à faire bander un âne!!Puis elle revient à califourchon sur moi. On continue nos caresses à se branler et à lui mettre des doigts sous son string. Ne tenant plus je lui enlève ce dernier rempart.. Elle en fait de même avec mon boxer. Le contact de sa chatte sur ma queue me faire anadolu yakası escort durcir encore plus. J’étais à 2 doigts d’exploser. Pendant de longues minutes on se caresse tout le corps. On reste collé l’un à l’autre avec nos bassins qui dansent à la même allure sans jamais entrer en elle. Puis elle prend l’initiative de descendre ses baisers jusqu’à ma bite. Elle commence à faire des bisous partout sur ma bite et autour. Et enfin elle la prend dans sa bouche et commence de lent aller- retour. Je me retiens et j’essaie de penser à autre chose pour ne pas jouir trop vite. Ce supplice dure depuis quelques minutes et ses caresses buccales sont délicieuses. Afin de me concentrer sur autre chose je lui att**** les jambes pour lui faire comprendre que je veux la prendre en 69 pour lui lécher son délicieux minou. Elle se met en position au dessus de moi et je vois sa chatte avec un petit liseré de poils blonds que je m’empresse d’embrasser à pleine bouche . Je lui écarte alors ses lèvres pour pouvoir y introduire ma langue. Cette dernière glisse sans souci tellement la demoiselle mouille. Je la léche de toute mes forces en enfoncant ma langue au plus profond avec mon nez à moitié dans son cul. Dailleurs de temps à autre j’en profite pour glisser ma langue ou un doigt sur son petit trou. La garce ne dit rien mais en plus elle a l’air d’apprécier le traitement. En effet à chaque fois que je lui caresse son petit trou je sens sa bouche aller sucer au plus loin tout en serrant ma bite de plus en plus fort. Au bout d’une bonne demi heure de se supplice je la sens avoir son orgasme car ses cris son plus francs et je la sens trembler. Dans le même temps je ne peux retenir moi aussi ma jouissances et je gicle. La première giclée elle arrive à l’avaler mais je reçois la second sur mon épaule tellement le jet est puissant. Les autres giclent sur ses cheveux et sur son visage. Ce n’était pas du tout mon intention mais la belle ne me dit rien. Je lui donne alors de quoi s’essuyer. Nous nous embrassons alors que ma mère l’appelle pour rentrer chez elle ! En effet nous n’avions pas vu l’heure passer. Ce fut le début d’une longue série de massage…Ceci est ma première histoire soyez indulgent et dites moi ce que vous en pensez en bien ou en mal.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32